Souheil Abboud Premier président de la Cour de cassation du Liban, Président de l’AHJUCAF, accueilli à Paris dans le cadre du programme de lutte contre la corruption

Du 27 au 29 octobre 2021, M. le Premier président Souheil ABBOUD a été accueilli à Paris avec une délégation de magistrats libanais dans le cadre du programme de lutte contre la corruption de l’AHJUCAF soutenu par l’Organisation internationale de la Francophonie.
Retour à la liste des actualités
https://www.ahjucaf.org/sites/default/files/Tribunal%20judiciaire%20de%20Paris%20d%C3%A9l%C3%A9gation%20libanaise_0.jpg jean-paul.jean@.../sites/default/files/logo.png

La délégation, dirigée par M. Souheil ABBOUD, Premier président de la Cour de cassation du Liban, Président du Conseil supérieur de la magistrature, Président de l’AHJUCAF, était composée de :
M. Claude KARAM, Président de chambre honoraire à la Cour de cassation libanaise. Président de la Commission nationale pour la lutte contre la corruption;
M. Fadi ONEISSY, Président de chambre à la Cour d'appel du Liban-Nord et président du Comité pour la lutte contre la corruption ;
Mme Randa KFOURY, Présidente de chambre à la Cour de cassation libanaise ;
M. Rodny DAOU, magistrat, chargé de mission du Premier président de la Cour de cassation du Liban.

M. Jean-Paul JEAN, Président de chambre honoraire à la Cour de cassation, Secrétaire général de l’AHJUCAF, avait pu composer, grâce à l’appui de Mme Chantal ARENS, Première présidente de la Cour de cassation, un programme sur trois jours permettant une série de rencontres techniques, un échange bilatéral approfondi entre les deux chefs de Cour suprêmes, Présidents des Conseils de la magistrature de leurs pays, et la réunion annuelle du Bureau de l’AHJUCAF dont ils sont respectivement président et vice-présidente.

 

Le 27 octobre le Président ABBOUD et la délégation libanaise ont été accueillis au Tribunal judiciaire de Paris par M. Stéphane NOEL, président, et M. Jean-François BOHNERT, Procureur national financier, pour une visite du nouveau palais de justice puis un entretien approfondi, avant une réunion de travail au parquet national financier sur les outils judiciaires de la lutte contre la corruption.

 

 

 

 

 

Le 28 octobre, les magistrats spécialisés dans la lutte contre la corruption se sont entretenus avec M. Salvadore SAGUES et Mme Delphine MATSUMOTO, chargés du programme lutte contre la corruption à l’Organisation internationale de la Francophonie. Ils ont ensuite eu des réunions de travail à la Cour de cassation avec M. Valéry TURCEY, conseiller à la chambre criminelle et M. Renaud SALOMON, avocat général.
Le Président ABBOUD et les autres magistrats libanais ont eu des entretiens avec M. le Juge André POTOCKI sur les recommandations du rapport de la Commission Cour de cassation 2030 remis à Mme Chantal ARENS, avant un échange sur la documentation juridique à la bibliothèque de la Cour avec M. le Conservateur Philippe GALANOPOULOS, puis une rencontre avec Maître François MOLINIE, président de l’Ordre des avocats aux Conseils.

 

 

Voir le programme de coopération bilatérale sur le site de la Cour de cassation

Le 29 octobre, les magistrats spécialisés dans la lutte contre la corruption ont eu une réunion de travail avec M. Alain LACABARATS, Président de chambre honoraire à la Cour de cassation, sur la déontologie et les conflits d'intérêt, puis avec M. Patrick MATET, Doyen honoraire à la 1ère chambre civile de la Cour de cassation, membre de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique.
Le même jour, M. le Premier président Souheil ABBOUD et Madame la Première présidente Chantal ARENS ont eu un long entretien au cours duquel ont été réaffirmés la solidarité franco-libanaise et leur volonté commune de faire respecter l’Etat de droit et lutter contre la corruption malgré les difficultés de toute sorte auxquelles était confronté le Liban. Le programme de coopération entre les deux Cours va se poursuivre sur ces objectifs.

Les deux chefs de Cours ont ensuite rejoint la réunion du Bureau de l’AHJUCAF avec les autres présidents de Cours francophones présents.
Deux autres magistrats du réseau des correspondants de l’AHJUCAF ont été accueillis en formation à la Cour de cassation ce jour-là, M. Jean-Aloïse NDIAYE, Directeur de cabinet de la première présidence de la Cour suprême du Sénégal et M. Aboubacar GUISSÉ, Secrétaire général de la présidence de la Cour suprême du Mali, reçus notamment par M. le Président Jean-Michel SOMMER, directeur du SDER.
Mme la Première présidente Chantal ARENS lors d’une allocution en Grand-Chambre devant tous les magistrats étrangers accueillis le même jour à la Cour, a rappelé l'importance pour elle de ces actions de coopération et d’échanges qui contribuaient au rayonnement international de la Cour de cassation.

Haut de page