Le site utilise des cookies pour vous offrir le meilleur service possible.

Le prix de l'AHJUCAF attribué à Mme Ola MOHTY pour sa thèse «L'information du consommateur et le commerce électronique»

Le jury du Prix de l'AHJUCAF pour la promotion du droit, réuni à Niamey (Niger) le 4 décembre 2018, a choisi à l'unanimité comme lauréate de son édition 2018 Mme Ola MOHTY pour sa thèse «L'information du consommateur et le commerce électronique».
Retour à la liste des actualités
https://www.ahjucaf.org/sites/default/files/Niamey%20Jury%20d%C3%A9lib%C3%A9ration.jpg jean-paul.jean@.../sites/default/files/logo.png

Mme Ola MOHTY a soutenu sa thèse le 12 septembre 2017 à l’Université de Rennes 1. Cette recherche a été réalisée en cotutelle internationale avec l'Université libanaise, sous la codirection de Mme Célia ZOLYNSKI, professeur à l'Université de Paris 1 Panthéon-Sorbonne et de M. Ali IBRAHIM, professeur à l'Université libanaise.

Le prix de de l'AHJUCAF 2018, soit 3.000 euros d'aide à l'édition de la recherche, lui sera remis lors d'une cérémonie solennelle.

Mme Ola MOHTY, spécialiste du droit du numérique, a suivi la filière francophone de l’Université libanaise avant d’obtenir un master 2 Droit privé-droit des affaires à l’Université de Rennes 1.

 

 

 

Les activités de recherches de Mme Ola MOHTY portent sur le droit du numérique, le droit des affaires, le droit de la consommation, le droit du commerce électronique et le droit des données à caractère personnel.

Elle a participé à plusieurs projets de recherche pluridisciplinaires relatifs à ces domaines, notamment concernant la protection et la valorisation des données à caractère personnel.

Elle est également intervenue lors de différentes conférences sur des thèmes relatifs aux métamorphoses engendrées par l’expansion de l’internet et sur les problématiques relatives à l’incidence du numérique sur le droit.

 

Le Jury a souligné la qualité intrinsèque de la thèse et d’aspects particuliers de son contenu comme la jurisprudence comparée, mais aussi son intérêt au regard des priorités de l'AHJUCAF, notamment dans la perspective du prochain congrès qui se déroulera à Beyrouth les 27-29 mai 2019 sur le thème « La diffusion de la jurisprudence francophone des Cours suprêmes au temps de l'internet »

Accéder au 

Le 21 décembre 2018, à la Cour de cassation, M. Jean-Paul Jean, secrétaire général de l'AHJUCAF a notifié à Mme Ola Mohty la décision du jury.

La cérémonie solennelle de remise du prix sera effectuée à Beyrouth le 28 mai 2019 à l'occasion du Congrès de l'AHJUCAF.   

 

 

 

 

Les membres du jury réunis à Niamey le 4 décembre 2018

 

 

 

 

Le Jury a également décidé à l'unanimité de délivrer une mention spéciale à M. Gildas Fiacre NONNOU pour sa thèse « L’indépendance du pouvoir judiciaire dans les Etats d’Afrique francophone : cas du Bénin et du Sénégal », soutenue le 25 novembre 2016 à l’Université d’Abomey-Calavi (Bénin), réalisée sous la direction de M. Joseph F. DJOGBENOU professeur à l'Université d'Abomey-Calavi.

 

 

 

M. NONNOU, âgé de 32 ans, est enseignant-chercheur à l’Université d’Abomey-Calavi.

Cette recherche de qualité, en phase avec les valeurs et les priorités de l'AHJUCAF, sera distinguée par la remise d'une dotation de 1.500 euros d’aide à la publication, lors d'une cérémonie spéciale qui sera organisée à Cotonou en mars 2019.

  
Haut de page