Renforcer l'entraide, la coopération
et la solidarité entre les institutions judiciaires

A propos

L’AHJUCAF est une association qui comprend cinquante cours judiciaires suprêmes francophones.

Elle a pour objectif de renforcer la coopération entre institutions judiciaires, notamment par des actions de formation et des missions d’expertise.

La jurisprudence des cours suprêmes

Juricaf

Partenaires

1 1 1
 

Suisse, Tribunal fédéral

 


Il n’existe aucune disposition spécifique pour des diffamations à l’encontre de juges ou contre la justice. Ce sont les dispositions générales du code pénal qui sont également applicables à ces délits, notamment l’article 173 du code pénal suisse qui réprime la diffamation, l’article 174 du code pénal suisse qui punit une éventuelle calomnie2 ainsi que l’article 181 du code pénal suisse qui réprime la contrainte3.
En ce qui concerne les atteintes de la presse, il n’existe aucune protection particulière mais le droit suisse connaît l’institution du droit de réponse qui permet à celui qui est directement touché dans sa personnalité par la présentation que font des médias à caractère périodique, notamment la presse, la radio, la télévision, des faits qui le concerne, de répondre (article 28g et suivants du code civil suisse).

 
  • Facebook
  • RSS Feed