Renforcer l'entraide, la coopération
et la solidarité entre les institutions judiciaires

A propos

L’AHJUCAF est une association qui comprend cinquante cours judiciaires suprêmes francophones.

Elle a pour objectif de renforcer la coopération entre institutions judiciaires, notamment par des actions de formation et des missions d’expertise.

La jurisprudence des cours suprêmes

Juricaf

Partenaires

1 1 1
 

Maroc, Cour suprême

 


La lecture de la loi de finances de 2006, nous permet de constater ce qui suit :
L’enveloppe budgétaire qui a été accordée au Ministère de la Justice durant l’exercice 2006, s’élève à 2 498 000.000 DH dont la ventilation est la suivante :

Dépenses de personnel 1 826 000.000 DH

Dépenses de matériel 372 000.000 DH

Dépenses d’investissements 300 000.000 DH

A cela il faudrait ajouter le montant du compte d’affectation spéciale pour la création et l’aménagement des juridictions, qui s’élève à 1 200 000 000 DH.
Le budget général de l’Etat étant de : 96 430 000.000 DH.
Il en résulte que le budget accordé au Ministère de la justice, et de l’ordre de 2,6% à peu prés, de ce budget général.
Pour avoir une évaluation en €, il faudrait savoir qu’un € équivaut grosso modo à 11DH.
La part du budget du Ministère de la Justice, dans le budget général de l’Etat marocain, a connu une légère évolution à la hausse.
Car, si en 2006, elle est de 2498 000.000 DH, en 2005, 2004 et 2003, elle était respectivement de 2 416 000.000DH ; 2 095 400.000DH et 1 987 300.000DH ; atteignant ainsi un pourcentage variant entre 2,03 et 2,09 du budget général de l’Etat.
Les deux grosses enveloppes budgétaires étant attribuées, à l’Education Nationale et à la Défense Nationale.

 
  • Facebook
  • RSS Feed