Renforcer l'entraide, la coopération
et la solidarité entre les institutions judiciaires

A propos

L’AHJUCAF est une association qui comprend cinquante cours judiciaires suprêmes francophones.

Elle a pour objectif de renforcer la coopération entre institutions judiciaires, notamment par des actions de formation et des missions d’expertise.

La jurisprudence des cours suprêmes

Juricaf

Partenaires

1 1 1
 

Albanie, Cour suprême

 


Il y a une réflexion sur la déontologie de l’indépendance des magistrats et cela devient évident de temps en temps. Avec le temps, aussi grâce aux changements législatifs qui ont sanctionné et promu l’indépendance du pouvoir judiciaire, l’éthique professionnelle des juges est devenue de plus en plus importante, et cela en rapport étroit avec l’indépendance professionnelle. Les juges ont amélioré et tenu compte de l’aspect professionnel et moral de leur tâche, aussi dans le but de soigner leur image, leur dignité et leur intégrité personnelle. Ce besoin de se présenter comme un personnage indépendant a été influencé non seulement par leur formation de magistrat, mais également par leurs formations successives.

La Conférence Judiciaire Nationale exige des juges le respect de ces règles.
L’indépendance du pouvoir judiciaire peut être atteinte par l’indépendance des juges, ce sont les juges qui représentent le pouvoir judiciaire et rendent la justice. Cela a été traduit ces derniers temps par des jugements de plus en plus indépendants. Il ne suffit pas d’être impartial, il faut en outre donner l’impression d’être impartial.

 
  • Facebook
  • RSS Feed